L’Association

Créée le 30 août 2007, l’association « l’Arbre qui Marche » a pour but de diffuser les musiques du monde et pratiques artistiques, en proposant un espace de rencontre avec des outils qui sensibilisent au respect de l’environnement.

A propos de l’association

Plantation d’un totem (2008)

L’association « l’Arbre qui Marche » observe les modes de vie des peuples autochtones qui vivent en lien avec la Nature et réalise que notre planète et notre santé dépendent de cette interaction. C’est pourquoi, elle s’engage à AGIR.

Notre objectif est d’apporter des clés de connaissances pour adapter notre comportement et ouvrir à un développement de l’humain en lien avec les cycles de la terre.

Notre action majeure consiste en l’organisation d’un éco-festival qui présente des solutions concrètes et alternatives pour faire évoluer nos mentalités, notre consommation et notre regard sur la nature et sur l’autre.

« Soyons le changement que nous voulons voir pour le monde. » (Gandhi)

L’éco-festival « l’Arbre qui Marche »,

Évènement annuel, pluridisciplinaire et participatif, inscrit dans le réseau local.

Comme projet pour pérenniser le festival, l’association et ses activités quotidiennes, nous préparons la création d’une ferme culturelle « L’Arbre qui Marche » sous la forme d’une S.C.I. (voir ferme culturel).

Issue du monde rural et urbain, l’association reste ouverte à la diversité et souhaite accueillir toutes celles et ceux qui partagent des valeurs simples basées sur « le respect de la nature et de l’humain ».

Des Activités

L’Arbre qui Marche c’est aussi :

  • Des soirées concerts
  • Location et prestation de toilettes sèches et autre matériel pour festivités en Bretagne (sur demande par mail)
  • Mise en relation et échange de compétences (sur demande par mail)

Avec l’ouverture du lieu collectif , nous espérons également être en mesure de proposer un espace dédié aux projets connexes; que ce soit l’organisation d’une rencontre d’artisans, d’un fest-noz ou de la création d’un potager collectif… Bref, nous espérons que vous saurez aussi vous retrouver au sein de l’association.

Objectifs

 

  • Diffuser et enseigner les musiques du monde ou musiques harmoniques issues des cultures autochtones mettant en valeur les fréquences harmoniques du son (ex: le didgeridoo, le guimbarde, l’arc en bouche, la flûte harmonique, le hang drum, les tablas, le sitar…) ainsi que les pratiques artistiques et artisanales.
  • Sensibiliser au respect de l’environnement et de l’humain en mettant en avant des alternatives concrètes pour l’habitat, l’énergie, l’alimentation et proposer un mode de vie qui réduit notre impact environnemental au maximum en partageant ensemble un moment festif sans alcool tout en développant des échanges de savoirs ainsi que notre curiosité dans les domaines culturels, artisanaux, musicaux et sociaux.
  • Dynamiser le réseau associatif local
  • Faire participer un public inter-générationnel aux initiatives collectives.
  • Réunir des réseaux, des associations, des amateurs et des professionnels, des amis et des familles.
  • Promouvoir des produits locaux, biologiques et végétariens.

Nos moyens d’actions

 

  • L’organisation de concerts, stages, conférences et d’un festival.
  • La mise à disposition de lieux et de moyens d’information et de communication.
  • La mise en relation d’associations, de musiciens, de bénévoles…
  • La mise en place de procédés logistiques : toilettes sèches, tri sélectif, autonomie énergétique avec le solaire et l’éolien.
  • l’observation et le développement de relations durables entre la nature et l’humain.
  • Le conseil pour la mise en place de projets.
  • La réalisation et la diffusion de documents d’information, écrits, audio-visuels ou web destinés aux médias, de plaquettes, brochures, livrets.
  • L’établissement de partenariats avec d’autres associations nationales ou internationales traitant des mêmes objectifs.

Voir partenaires  (ex : Le Rêve de l’Aborigène)

Page suivante

Notre projet principal est l’établissement de l’éco-festival « l’Arbre qui Marche », évènement annuel, pluridisciplinaire et participatif, en l’inscrivant dans le réseau local.

L’originalité de ce festival repose sur la proposition d’une « terre sans alcool », non pas dans le but de le proscrire mais plutot d’ouvrir la voie à une participation plus active et consciente du public envers des musiques et des animations qui demandent une attention particulière. A travers cette proposition, nous souhaitons sensibiliser le public à une autre approche de la rencontre et de la fête.